Sénégal: Gouvernance dite consensuelle du procesus électoral - Le jeu double du pouvoir

GOUVERNANCE
[Sud Quotidien] Entre appels récurrents au dialogue politique et main tendue aux acteurs du sérail, le président de la République, Macky Sall semble exécuter depuis son accession à la magistrature suprême, le 25 mars 2012, un agenda et/ou une gouvernance du processus électoral qui, loin d'être consensuels, tendent plutôt à gruger l'opposition s'ils ne s'évertuent pas, irrémédiablement, à réduire cette derniè


Read full article on GOUVERNANCE



Life Style News