Soudan: L'armée veut-elle maquiller les comptes avant de lâcher prise ?

GOUVERNANCE
[Le Pays] Au Soudan, la mobilisation pour le départ de l'armée de la tête du pays ne faiblit pas. Loin s'en faut, pas plus tard qu'hier, certains manifestants ont rejoint Khartoum par train pour grossir les rangs des manifestants. Mais depuis la chute du président Béchir, le 11 avril dernier, l'armée traîne le pas pour remettre le pouvoir aux civils.


Read full article on GOUVERNANCE



Life Style News