Royal Air Maroc fête ses 60 ans cette année !

AFRIQUE/MONDE

 

La compagnie Royal Air Maroc célèbre son soixantième anniversaire cette année. L’occasion de revenir sur l’histoire de la compagnie ainsi que les événements organisés en 2017 dans ce cadre.

La compagnie marocaine Royal Air Maroc célèbre en 2017 sa soixantième année d’existence. La compagnie, née en 1957 de la fusion d’Air Atlas et d’Air Maroc, a parcouru un immense chemin depuis ses balbutiements.

« Des premiers avions à hélices, aux mythiques Caravelles, et Constellations, au grand et imposant B747, jusqu’aux bijoux de l’industrie, les B787 Dreamliner » en passant par « des périodes de croissance, de crises, d’incertitudes ou d’évolutions, la compagnie a relevé tous les défis », relate son Président Directeur Général, Addou Abdelhamid, dans l’édito du magazine spécial consacré aux 60 ans de la compagnie.

Celui-ci retrace toute l’histoire de Royal Maroc depuis ses débuts jusqu’à aujourd’hui sur 57 pages illustrées d’images d’archives d’exception, en noir et blanc ou en couleur selon l’époque. Le magazine a été distribué directement à bord des avions sur une période donnée en 2017. Il a aussi été remis aux différentes représentations locales afin qu’elles puissent le faire circuler auprès de leurs clients.

L’identité de la compagnie est purement africaine et plus spécifiquement marocaine, nous explique Zineb Bencheqroun, directrice Royal Air Maroc Suisse. « Il est donc très important pour nous de continuer à représenter les origines de la compagnie au jour le jour dans nos activités », poursuit-elle. Une grande part des clients de Royal Air Maroc est d’ailleurs marocaine. On estime que les clients de la compagnie se composent comme ceci : 30% ethnique, 30 % loisir, 40 % corporate. Il est donc primordial que la compagnie continue à privilégier ses bonnes relations avec ses ressortissants sur les différents territoires européens, notamment la Suisse.

En termes plus techniques, la flotte Royal Air Maroc est aujourd’hui composée de 55 avions au total. Plus précisément de 10 avions long courrier, 40 avions moyen-courrier et de 5 avions affrétés uniquement dans certaines régions et offrant des prestations régionales.

On observe que la compagnie, après soixante ans d’activités, privilégie les vols allant du Nord au Sud ou inversement. La majorité des vols partant du Maroc vont sur l’Afrique de l’Ouest, notamment en raison des relations historiques que le Maroc entretient avec cette région. Les relations économiques et diplomatiques entre ces deux régions sont d’ailleurs particulièrement développées.

Le premier vol de la compagnie relia d’ailleurs le Maroc au Sénégal en 1958. Il y a toujours eu une grande histoire entre les deux pays et on observe encore en 2017 une grande fréquentation sur les vols reliant un pays à l’autre.

En 2017 d’ailleurs, pour marquer ce 60ème anniversaire, le roi marocain Mohammed VI entreprit une grande tournée en Afrique du Sud et Afrique de l’Ouest avec Royal Air Maroc comme pour symboliser cet axe Nord-Sud. Il s’agissait là d’une première mondiale et d’un événement historique.

Cependant, comme nous relate madame Bencheqroun, Royal Air Maroc souhaite depuis plusieurs années étendre sa couverture et a ouvert dernièrement dans cette optique des vols en direction du Kenya notamment. La compagnie espère aussi un développement de ses prestations vers les pays d’Afrique de l’Est. Elle souhaite notamment augmenter sa présence dans cette région en planifiant l’affrètement de vols en direction de la Tanzanie par exemple.

La ville de Genève a elle aussi une importance toute particulière pour la compagnie. En effet, la ligne Genève –Casablanca fait aussi partie des premières lignes historiques. Rappelons d’ailleurs que l’an passé, la Suisse et le Maroc ont célébré leurs 60 ans de relations diplomatiques. La création de la ligne Royal Air Maroc a donc suivi de peu l’ouverture de ces relations diplomatiques.

Dans les évolutions notables de la compagnie lors des dernières années, on peut aussi citer l’ouverture des postes de stewards et d’hôtesses de l’air à des représentants non-marocains, principalement originaires de pays d’Afrique sub-saharienne, marquant là encore la volonté de la compagnie de se développer et de s’ouvrir encore plus sur son continent.

60ème anniversaire

Dans le cadre de ce 60ème anniversaire, toute la communication autour des divers événements est réalisée depuis la centrale de la compagnie à Casablanca. Un logo spécial a été créé pour marquer cet anniversaire et toutes les actions élaborées autour de cet événement ont été déclinées autour de ce logo.

Mais quelle fut la stratégie événementielle de la compagnie en 2017 afin de promouvoir au mieux cet anniversaire et sa présence sur le marché de l’aviation?

« L’objectif en cette année anniversaire n’était pas de réaliser un grand événement mais plein de petits événements, d’importances moindre et plus ciblés, au niveau national, de manière à pouvoir toucher plusieurs publics », explique madame Bencheqroun.

Mais quelles furent donc ces actions ?

Il y eut premièrement un vol spécial commémoratif affrété de Casablanca à Dakar. Comme pour rappeler que, à son origine, le premier vol de la compagnie en 1958 relia la capitale marocaine à son homologue sénégalaise.

Le vol se voulait très festif avec un menu spécial servi et des animations musicales et culturelles offertes à tous les passagers. « Il est important de noter qu’il s’agissait d’un vol lambda avec des passagers normaux, qui ont eu la chance de pouvoir être sur ce vol » explique madame Bencheqroun. « Ils ont même reçu un certificat afin de se souvenir de leur présence sur ce vol anniversaire », s’exclame-t-elle.

Il y eut aussi des actions plus spécifiques. La surprise offerte au client numéro un de la compagnie fut par exemple hautement symbolique. En effet, le client marocain, ayant tous ses enfants établis dans des pays alentours, la compagnie lui a concocté une grande réunion familiale en offrant des billets à chacun de ses enfants pour qu’ils puissent se retrouver en famille à Casablanca. « Cette action fut particulièrement réussie pour notre compagnie car elle nous a permis de faire plaisir à ces personnes tout en mettant en avant les valeurs principales de Royal Air Maroc, que sont les valeurs africaines et familiales », nous explique Zineb.

En outre, la réalisation de la vidéo « Sing It », par les clients de Royal Air Maroc fut un véritable succès. Les bureaux locaux ont ainsi demandé à leurs clients réguliers de réaliser une courte vidéo d’eux et de la leur renvoyer. Tous ces messages aux quatre coins de l’Europe et de l’Afrique ont été compilés par la centrale de Royal Air Maroc pour offrir une vidéo haute en couleur et diversité.

En Suisse aussi des actions ont été menées. Parmi elles, les campagnes dites de « Street Marketing » en collaboration avec les taxis-bikes à Genève et Zürich.

Qu’en était-il ?
«  Nous avons collaboré avec trois ou quatre taxi - bikes sur Genève et le même nombre sur Zürich. Pendant deux semaines d’action, nous avons alors convenu de jours et heures spécifiques où toutes les courses effectuées seraient offertes par la compagnie », nous explique pas peu fière Zineb Bencheqroun. « C’était une manière pour nous de réaliser une action proche de la population, qui s’adresse à tout un chacun », continue-t-elle. Les conducteurs des taxis-bikes furent aussi briefés par Royal Air Maroc afin de pouvoir expliquer le contexte de cette action et un peu l’histoire de la compagnie donnant une valeur ajoutée certaine à cette action.

La compagnie a encore plein d’idées en tête à réaliser d’ici à la fin de l’année et des actions sont encore en préparation. « Nous avons par exemple l’idée de réaliser un concours avec à la clé un voyage au Maroc, seulement nous en étudions encore les modalités et les critères à respecter », glisse madame Bencheqroun.

La relation avec le client et de proximité semble donc au cœur de la stratégie de communication de Royal Air Maroc aujourd’hui. La compagnie, à l’orée de sa septième décennie d’existence cherche aussi constamment à se renouveler, notamment en offrant des services variés, dans une période où internet a acquis une part importante du marché.

« Les bureaux, notamment à Genève, tendent donc à offrir un service plus personnalisé et des conseils avisés à des clients réguliers et se différencient ainsi d’internet en offrant une valeur ajoutée à l’opération de réservation », nous explique la directrice de Royal Air Maroc Suisse.