Angola:Le tourisme doit exceller dans la qualité et l'innovation

INNOVATION

Lubango — Le fournisseur de services du secteur privé et d'appui au développement du tourisme devrait exceller dans la qualité et l'innovation, en tenant compte de la compétitivité et de la mondialisation observée dans la branche, a déclaré mercredi à Lubango, la ministre du Tourisme, Angela Bragança.

Intervenant à la 28e Rencontre de l'Association des universités de langue portugaise, parrainée par l'Université Mandume Ya Ndemufayo (UMN), la gouvernante a affirmé qu'il y avait de nombreuses opportunités pour le secteur privé, qui doit se concentrer davantage sur les ressources humaines qualifiées pour un tourisme diversifié.

Elle a considéré le tourisme comme l'une des activités socio-économiques plus dynamiques dans le monde, avec un énorme potentiel de développement, qui repose principalement sur la mise en valeur des ressources endogènes, représentant près de 10% du produit intérieur brut (PIB).

Selon Angela Bragança, c'est un secteur, dont l'industrie est plus prospère et absorbe plus de main d'œuvre, car le tourisme implique un ensemble de relations qui se concentrent le tourisme, pour lequel l'État participe en sa qualité d'agent régulateur et d'élaboration des politiques.

Elle a dit que les ressources naturelles, culturelles, historiques, financières, ainsi que la communauté réceptrice de l'activité touristique devraient être intégrées de façon dynamique tout au long du processus touristique.

La gouvernante a salué l'initiative de l'UMN de réaliser la rencontre et d'autres, qui permettront de diffuser à travers le pays des recherches et des informations avec l'évaluation de la portée du potentiel touristique dans certaines régions du pays.

La rencontre, qui se poursuit jeudi et se termine le vendredi, rassemble 135 universitaires de l'Angola, du Brésil, du Portugal, du Mozambique, du Cap-Vert, de Sao Tomé-et-Principe, du Timor oriental et de Macao.



Read full article on INNOVATION