Burkina Faso:7e sommet du TAC - Deux innovations majeures au rendez-vous

INNOVATION
Photo: Fraternité Matin

Coopération ivoiro-burkinabè: Les experts planchent sur le contenu du TAC 7

Par Françoise Dembele

Le 7e sommet du Traité d'amitié et de coopération (TAC) entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso a lieu du 23 au 27 juillet 2018 à Yamoussokro. Pour en parler, le ministre en charge des Affaires étrangères, Alpha Barry, a rencontré la presse le dimanche 22 juillet 2018 dans sa résidence à Ouagadougou.

Dès ce 23 juillet, Yamoussokro, la capitale politique de la Côte d'Ivoire, vibrera au rythme du 7e Traité d'amitié et de coopération (TAC). Et depuis Ouagadougou, Alpha Barry, ministre en charge des affaires étrangères, balise le terrain.

En effet, dans un entretien avec la presse, il a affirmé que l'ordre du jour portera sur « le projet de l'autoroute Yamoussokro-Ouagadougou, la réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou-Kaya et son prolongement à Tambao, le projet énergie électrique et l'approvisionnement en hydrocarbures, la facilitation du commerce, du transit et du transport sur le corridor Abidjan-Ouagadougou, la lutte contre la traite transfrontalière des enfants entre la République de Côte d'Ivoire et le Burkina Faso, la matérialisation des frontières, la mise en place des fonds (pour femmes et pour jeunes), la situation du Mont Peko », parce que « le TAC c'est aussi une affaire des populations ».

Les différents accords presque finalisés, devraient être signés à Yamoussokro s'il n'y a pas d'amendements de dernière minute qui compromettent leurs signatures. Mais toujours est-il que d'autres points peuvent être soulevés à tout moment, a dit le ministre Alpha Barry. Le 7e sommet du TAC comporte des innovations.

Selon le ministre, la première innovation est le « forum des Hommes d'affaires ivoiriens et burkinabè ». Il a indiqué que la cérémonie d'ouverture de ce forum aura lieu le 26 juillet et sera présidée par les deux premiers ministres, Amadou Gon Coulibaly et Paul Kaba Thiéba.

Le ministre Alpha Barry n'a pas manqué de relever que c'est une idée qui a été émise lors des préparatifs du 6e sommet du TAC à Ouagadougou, mais pour des raisons d'agenda et de calendrier, c'était trop juste pour l'organiser au Burkina. Donc, Yamoussokro sera l'occasion pour tenir ce forum d'Hommes d'affaires ivoiriens et burkinabè. La deuxième innovation est relative à l'entrepreneuriat des jeunes.

En effet, le 7e sommet du TAC sera l'occasion de remettre aux jeunes lauréats aux concours des projets qui ont été lancés de part et d'autre, les prix et les fonds qui vont leur permettre de monter leurs affaires.

Le ministre en charge des affaires étrangères n'a pas manqué de signifier que le TAC est un cadre privilégié, puisque que c'est comme une commission mixte dans un cadre assez particulier, celui de l'amitié et de la fraternité, entre les deux chefs d'Etat, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, et le président de la Côte d'Ivoire, Alassane Dramane Ouattara, entre les membres du gouvernement, entre les deux pays.

Pour ce qui est du déroulement du 7e sommet, les 23 et 24 juillet seront consacrées à la réunion des experts, le 26 juillet aura lieu le Conseil conjoint de gouvernement et le 27 juillet est la date qui sera consacrée au sommet, en présence des présidents Roch Marc Christian Kaboré et Alassane Dramane Ouattara.

Par ailleurs, il faut noter que jusqu'à ce jour, 83 accords ont déjà été signés et 13 décisions ont été prises. « Vous pouvez ne pas le ressentir concrètement, mais tous les accords signés par les deux gouvernements, le sont pour la facilitation des échanges entre le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire », a conclu le ministre Alpha Barry.



Read full article on INNOVATION


Powered by Preisvergleich