Congo-Kinshasa: Hier, tout Congolais vivait paisiblement dans son village

GOUVERNANCE
[Le Phare] Soixante ans après l'indépendance, les villages congolais sont menacés de disparition par manque d'habitants. Ceux qui tiennent encore le coup sont des vieux et des enfants. Les jeunes sont tous partis. Où ? Réponse : vivre en ville où les conditions de vie semblent propices, à la jeunesse car rêve de goûter à la vie moderne. Conséquence : l'exode rural a atteint des proportions inquiétantes. Ce qui amène de nouveaux d


Read full article on GOUVERNANCE