Burkina Faso: Audition victimes putsch manqué - «Je suis tombé dans le coma pendant 3 mois»

GOUVERNANCE
[L'Observateur Paalga] Ils veulent demander des dommages et intérêts si toutefois les accusés au procès du coup d'Etat manqué du 16 septembre 2015 sont reconnus coupables des faits à eux reprochés. Eux, ce sont les gens qui se sont constitués parties civiles dans le cadre de cette procédure, estimant qu'ils ont été lésés ou brimés pendant les heures sombres qui ont suivi l'arrestation des autorités de la Transition.


Read full article on GOUVERNANCE