Burkina Faso: Ecoutes téléphoniques - « Je risque la peine maximale »(Gilbert Diendéré)

GOUVERNANCE
[L'Observateur Paalga] Les éléments sonores issus des écoutes téléphoniques continuent de dévoiler certains secrets du putsch manqué du 16 septembre 2015. A l'audience du 29 mars 2019, la tripotée d'enregistrements diffusée dans la salle de conférences de Ouaga 2000, transformée en tribunal militaire, accable plusieurs personnes dont certaines ne sont pas dans le box des accusés. Dans un audio attribué au couple Diendéré, on


Read full article on GOUVERNANCE