Algérie: Le chef d'état-major demande au Conseil constitutionnel de proposer l'État d'empêchement

GOUVERNANCE
[Confidentiel Afrique] Le général Ahmed Gaid Salah, chef d'état-major de l'armée algérienne, a dans un discours diffusé à la télévision publique, appelé à l'application de la l'article 102 de la Constitution. Si le Conseil constitutionnel accepte ses recommandations, Abdelaziz Bouteflika serait frappé d'une procédure d'empêchement.


Read full article on GOUVERNANCE