Burkina Faso: Pièces sonores putsch manqué - «Je suis convaincu que le Tribunal va écarter ces éléments»(Me Dieudonné Bonkoungou, avocat de Djibril Bassolet)

GOUVERNANCE
[L'Observateur Paalga] Le 20 mars 2019, il avait quitté la salle des Banquets de Ouaga 2000, où se déroule le procès du coup d'Etat manqué du 16 septembre 2015, en signe de protestation contre les éléments sonores que le parquet militaire s'apprêtait à diffuser comme pièces à conviction.


Read full article on GOUVERNANCE