Algérie: 5e mandat de Boutef - Abus de faiblesse sur un malade exquis

GOUVERNANCE
[Le Pays] Envers et contre tous, le président Abdelaziz Bouteflika sera dans les starting-blocks pour la présidentielle d'avril prochain. En effet, le principal concerné lui-même l'avait annoncé sur twitter. Dans la foulée, le FLN (Front de libération nationale), le parti au pouvoir, s'était inscrit dans la même dynamique. Et c'est désormais chose faite.


Read full article on GOUVERNANCE


Powered by Preisvergleich