Tunisie: Une journée chaude

GOUVERNANCE
[La Presse] En d'autres termes, ceux qui s'opposent à l'augmentation du seuil électoral de 3 à 5% craignent que seuls les grands partis politiques comme Ennahdha et Nida Tounès, voire «Tahia Tounès», le parti en phase de constitution qu'on considère comme celui du chef du gouvernement, Youssef Chahed, puissent s'assurer une représentation au sein de la prochaine ARP alors que les autres partis comme Al Moubadara, Al Massar, Al Watad, le Parti des travailleur


Read full article on GOUVERNANCE