Sénégal:Malick Gakou exhorte à mener le combat sur le terrain

GOUVERNANCE
Par Aly Diouf

Le Secrétariat exécutif national du Grand parti, (Sen/Gp), s'insurge contre «l'incompétence récurrente du Conseil constitutionnel», statuant sur le projet de loi relatif au parrainage. Le Sen/Gp appelle, de toutes ses forces, à la mise en place d'une Cour constitutionnelle souveraine, conformément aux recommandations des Assises nationales et de la Commission nationale de réforme des institutions (Cnri).

Le Sen/Gp exhorte l'opposition à renforcer son unité d'actions, à mener le combat sur le terrain et à l'international afin d'amorcer les luttes démocratiques idoines pour garantir à notre pays les gages d'un développement harmonieux, la sauvegarde de la République et la défense des intérêts supérieurs de la Nation. Rappelons que Le Grand parti avait rejoint l'opposition regroupé autour du Front démocratique et social de résistance nationale (Fdsrn).

Dans un communiqué, le Conseil constitutionnel précise qu'il « n'a pas compétence pour statuer sur la conformité de la loi portant révision de la Constitution adoptée par l'Assemblée nationale le 19 avril dernier ». Il précise qu'il « n'a pas compétence pour statuer sur la conformité des lois internes de l'Assemblée nationale, de la résolution portant vote sans débat et de l'adoption de l'amendement y apporté ». Le Fdsrn avait saisi le Conseil constitutionnel le 25 avril dernier. Le Fdsrn avait aussi promis d'internationaliser son combat en saisissant la Cedeao et l'Union africaine.



Read full article on GOUVERNANCE